Mise à jour (1er octobre 2016). — La version beta d'Equalizer n'est plus disponible au téléchargement. Testez sans plus tarder la version TRY et consultez la documentation détaillée.


1. Permutation d'objets via le menu contextuel

La fonction Permuter permet d'échanger rapidement deux objets en prenant pour pivot le point de référence d'Equalizer.

La routine SwapItems est enfin de retour dans Equalizer ! Sélectionnez deux objets de mise en page, faites un clic droit et lancez Permuter depuis le menu contextuel. Les éléments sont échangés en prenant pour pivot le point de référence défini dans la boîte de dialogue d'Equalizer. Par exemple, si l'ancre centrale est sélectionnée, les objets A et B permuteront selon leur centre respectif, tout en conservant bien sûr leurs dimensions propres. Cette fonction n'agit donc que sur les coordonnées positionnelles, elle ignore toute autre action qui pourrait être définie dans Equalizer.

Remarquez que la fonction Permuter tient compte de l'option Symétriser les paramètres horizontaux définie dans le panneau de paramètres avancés. Par conséquent, si A et B sont en vis-à-vis dans le document actif, leurs ancres symétriques (mettons EN HAUT À GAUCHE pour A et EN HAUT À DROITE pour B) seront correctement mises en regard durant la permutation.


2. Permutation depuis la boîte de dialogue

Un bouton « Permuter » est également disponible dans le dialogue principal d'Equalizer.

La même opération de permutation peut être déclenchée à partir d'Equalizer, sous réserve que deux objets soient actuellement sélectionnés dans InDesign. Le bouton Permuter (voir capture d'écran) fonctionne exactement comme dans le menu contextuel, mais vous pouvez ainsi vérifier et/ou ajuster le point de référence avant l'opération (utile quand on n'a plus en tête les paramètres actifs).


3. Envoi de coordonnées vers Equalizer

Sélectionnez un objet et cliquez-droit pour copier ses coordonnées dans Equalizer.

Avant d'exécuter un traitement d'ensemble via Equalizer, vous pourriez avoir besoin de considérer un objet particulier comme « fournisseur » de coordonnées (position et/ou dimensions). Mettons que dans votre mise en page, un rectangle présente exactement la taille et l'abscisse désirée pour les opérations futures. Vous pourriez bien sûr saisir manuellement ces cotes dans Equalizer, mais il est bien plus commode de sélectionner le rectangle dans InDesign, puis d'exécuter Equalizer | Copier les coordonnées depuis le menu contextuel sur clic droit. De cette façon, Equalizer récupère tous les paramètres pertinents pour les tâches actives, c'est-à-dire ceux correspondant aux champs Rédéfinir actuellement armés dans la boîte de dialogue. (Dans mon exemple, ABSCISSE (X), LARGEUR et HAUTEUR.)

Note. — Quels que soient vos préférences InDesign, les abscisses et ordonnées définies dans Equalizer s'expriment toujours relativement à l'origine des pages et au point de référence courant. Si le document actif est sans vis-à-vis, l'origine des pages coïncide avec leur coin supérieur gauche. À l'inverse, si l'option Symétriser les paramètres horizontaux est activée, l'origine des pages s'entend comme le coin supérieur gauche pour les pages du versant droit et comme le coin supérieur droit pour les pages du versant gauche. Cette option est particulièrement avantageuse dans le traitement d'une mise en page symétrique. Elle permet en effet d'exprimer par une seule abscisse (X) des positions équivalentes par symétrie. Le même principe s'applique au paramètre Déplacer de : il éloigne (valeurs positives) ou rapproche (valeurs négatives) les objets-cibles de l'abscisse origine de la page, bord gauche ou bord droit selon le versant.


4. Mise à jour du point de référence durant la copie

L'option « Inclure le point de référence pendant la copie » permet de lier l'ancre d'Equalizer à celle d'InDesign.

En complément de la fonction précédente, vous pouvez ordonner à Equalizer de faire concorder son point de référence avec celui d'InDesign à chaque fois que se produit une copie de coordonnées. Pour activer cette option, rendez-vous dans le panneau des paramètres avancés et cochez la case Inclure le point de référence pendant la copie.

Ici encore, notez que le point de référence s'actualise conformément au principe de symétrie si l'option Symétriser les paramètres horizontaux est active. Supposons que la page active se tienne dans le versant gauche et que le point de référence InDesign soit ancré en bas à gauche. Alors Equalizer prendra pour point de référence l'ancre symétrique EN BAS À GAUCHE | EN BAS À DROITE :

Réflexion du point de référence (depuis une page main gauche).


5. Utilisation du commutateur de pages

Lors du traitement d'un document avec pages en vis-à-vis, vous pouvez ignorer le versant gauche, ou droit.

Petit mais costaud, un bouton-icône récemment introduit dans la rubrique Scope permet d'inclure ou d'exclure les pages d'un bord ou d'un autre. Ainsi, lorsque vous travaillez sur la totalité d'un document avec pages en vis-à-vis, vous pouvez utiliser ce commutateur pour forcer Equalizer à ignorer, soit les pages main gauche, soit les pages main droite. Cette fonction se révèle très pratique lorsque vos objets cibles (blocs, images, boutons…) se situent sur un versant spécifique de la mise en page et que vous souhaitez prémunir l'autre versant contre toute modification.

Le commutateur de pages fonctionne comme un bouton à trois états.


6. Réglage fin des objets cibles

Détermination minutieuse des objets cibles (blocs ou contenus).

Il pourrait avoir échappé aux beta-testeurs qu'Equalizer offre un haut degré de granularité quant à la définition de ses objets cibles. Une fois choisie la catégorie principale (Blocs ou Contenus ou Repères), il est possible de spécifier une ou plusieurs sous-catégorie(s) d'objets à prendre en considération parmi les blocs (éléments conteneurs) ou les contenus (éléments internes). Cliquez sur le bouton représentant des points de suspension pour accéder au panneau associé. Par exemple, Equalizer peut se concentrer spécifiquement sur les Groupes (catégorie des conteneurs) ou au contraire les ignorer. De même, le panneau des contenus propose des sous-ensembles variés, tels que Images bitmap ou Éléments HTML.