Lorsque la liste des TERMES à indexer est connue d'avance, le problème est de dégager les CLÉS sous-jacentes, afin de produire les requêtes IndexMatic capturant ces clés-ci et recrachant ces termes-là.

Supposons que les éléments sortants revêtent la forme <Nom>, <Prénom> (par exemple : Jobs, Steve). En première approximation, on conviendra que <Nom> (ici, Jobs) est une clé suffisante pour identifier l'élément concordant. En fait, cette stratégie induit toujours quelques accidents d'homonymie (membres d'une famille partageant le même nom, noms propres dont la graphie coïncide avec celle d'un nom commun…), d'où la nécessité d'affiner manuellement les requêtes ambiguës.

Pour convertir la liste brute en une liste de vraies requêtes IndexMatic, je suggère de remplacer chaque forme :
    <Nom>, <Prénom>
par :
    <Nom> => <Nom>, <Prénom>

Mieux, sachant que $0 représente toujours la forme capturée, on peut réduire la taille de la requête comme suit :

<Nom> => $0, <Prénom>

Rappel : Lorsque vous visez des noms propres, n'oubliez pas d'activer (dans IndexMatic) le respect de la casse.

Parfait, mais comment s'y prendre pour transformer la liste originale sans rééditer manuellement toutes les lignes ? Eh bien, pourquoi ne pas demander à InDesign de faire le travail, en Grep, par un bon vieux Rechercher/Remplacer :

Rechercher :     ([^,]+)(.+)
Remplacer par :  $1 => \$0$2

Vous obtenez en un clin d'œil une liste de requêtes IndexMatic prête à l'emploi. La petite animation ci-dessous (capturée dans l'interface anglaise d'InDesign) récapitule les opérations :

Passage de requêtes 'Nom, Prénom' d'InDesign à IndexMatic.


• Voir aussi :
Manuel IndexMatic (PDF) ;
IndexMatic | « Stratégie d'indexation des noms propres ».